Mes oeuvres s’expriment dans un langage pictural situé à la limite entre l’abstraction et de la figuration.  Bien que les références figuratives soient parfois subtiles, mes sources d’inspiration proviennent principalement de composantes  physiqueset conceptuelles liées à l’urbanisme et à l’architecture. 

Dans l’ensemble, mon travail emprunte àla fois à l’abstraction géométrique, au « hard edge » ainsi qu’à l’art optique. Les surfaces de mes tableaux sontfragmentées en zones de couleurs franches délimitées de façon très nette les unes des autres.

Mon geste artistique est une appropriation prévenant de différentes iconographiques architecturale appuyé à une réflexion sur notre rapport avec notre environnement bâti dans lequel nous évoluons. 

 

Dans mes œuvres acryliques, pour arriver à obtenir un aplat et une saturation de la couleur, de nombreuses couches de peinture sont nécessaires. L’ordre d’application des différentes couleurs, à l’aide de caches, a pour effet collatéral de créer une surface légèrement en relief, comme si des morceaux de couleur avait été finement découpés et collés sur la surface.  

Lorsque je débute une œuvre, je le fait directement en collant des caches sur le  panneau de bois servant de support.  Ainsi, je doit constamment me positionner sur le sens que doit prendre le support et la matière qui le compose dans l’ensemble du discours  de l’œuvre.  

 

Le lien qui se joue entre l’œuvre picturale et son support participe activement à la mise en scène de l’œuvre qui s’affirme en tant qu’objet occupant une place dans l’espace.  Les œuvres trouvent leurs singularités dans la franche entre la dimension sculpturale de l’objet et la dimension picturale qui crée elle-même des effets de perspective et de profondeur.

My works are expressed in a pictorial language located at the limit between abstraction and figuration. Although figurative references are sometimes subtle, my sources of inspiration come mainly from physical and conceptual components related to urbanism and architecture.

 

 

Overall, my work borrows from geometric abstraction, hard edge, and optical art. The surfaces of my paintings are fragmented into zones of clear colors delimited very clearly from each other. 

My artistic gesture is a thoughtful appropriation of different architectural iconography supported by a reflection on our relationship with our built environment in which we evolve.  

 

In my acrylic works, to get a solid and a saturation of the color, many layers of paint are necessary. The order of application of the different colors, using caches, has the collateral effect of creating a slightly raised surface, as if pieces of color had been finely cut and glued on the surface. 

When I start a work, I do it directly by sticking caches on the wooden panel used as support. Thus, I must constantly position myself on the meaning that the medium and the material that compose it must take in the whole speech of the work.

 

The link that is played between the pictorial work and its support actively participates in the staging of the work that asserts itself as an object occupying a place in space. The works find their singularities in the frankness between the sculptural dimension of the object and the pictorial dimension which itself creates effects of perspective and depth.

2010 - present
2010 - present

© Sylvain Lessard 2019
 

  • Instagram
  • Facebook Classic